Les chansons de Ludovic Gourvennec

 

Octobre - Semaine 4 : 

Johan Papaconstantino fait partie de la nouvelle génération des chanteurs français aux influences diverses (lui-même a un papa grec, une mère française, il a vécu son enfance à Marseille…), ce qui donne un mix assez improbable mais qui, indéniablement, crée une identité stylistique, aux sonorités à dominante orientale. On sent chez lui cette âme artiste, expérimentale, désireuse de tenter des trucs, donc parfois à la limite, mais c’est ce qui touche. On comprend ainsi comment ses compétences de peintre l’influencent. Tout cela crée une œuvre atypique, entre chanson et rap, chant fluide ou utilisation d’une forme d’auto-tune, entre électro moderniste et reprise de mélodies traditionnelles, grecques en particulier, représentation intéressante de l’assimilation culturelle et du métissage que nous aimons. 

« Lundi » (2019) Clip sur un mariage mais chanson inspirée du traditionnel grec avec des passages de paroles en langue grecque :

Afin de pouvoir visionner cette vidéo, merci de consentir à utiliser les cookies de notre fournisseur vidéo.

« Les mots bleus » (1974) de Christophe reprise (2019) / Morceau qui lui a permis de sortir de l’anonymat, belle version :

Afin de pouvoir visionner cette vidéo, merci de consentir à utiliser les cookies de notre fournisseur vidéo.

« Tata » (2021) Tonalités à nouveau orientales ponctuées par le bouzouki :

Afin de pouvoir visionner cette vidéo, merci de consentir à utiliser les cookies de notre fournisseur vidéo.

Johan Papaconstantino a sorti son premier (réel) album « Premier degré » cette année. Voici un morceau de ce nouvel album.
« Beau temps » (2023) :

Afin de pouvoir visionner cette vidéo, merci de consentir à utiliser les cookies de notre fournisseur vidéo.