Salut à toutes et à tous,

Ben Mazué, chanteur déjà bien installé dans le paysage de la chanson française, a choisi, après des études de médecine, la voie/voix artistique et a sorti un 1er album en 2011. J’avoue que je n’étais pas super fan au début (en dépit d’un forcing un peu acharné de mes enfants) mais que, le temps aidant, je me suis vraiment assoupli et laissé convaincre.  

Le premier déclic a été une collaboration franchement réussie avec la chanteuse Pomme, deux voix pour deux personnages d’un couple qui essaie de s’en sortir au mieux. « J’attends » (2017) : 

Afin de pouvoir visionner cette vidéo, merci de consentir à utiliser les cookies de notre fournisseur vidéo.

Il sort en 2020 son 4ème album, intitulé Paradis, en référence à l’Île de la Réunion où il séjourné longtemps. Les chansons parlent beaucoup d’une forme de rédemption et d’une volonté de changer pour repartir sur un nouveau cycle.

On y trouve ce morceau impressionnant, véritable bombe vocale avec des arrangements chiadés (le vent, le chant du coq, la marée qui monte, le piano, l’électro, etc.), une déflagration de sincérité, une chanson-cri de l’intérieur qui s’expulse entre paroles parlées et chantées, une plainte à haute voix, sans doute un peu torturée, l’émanation d’une dépression, un constat autant qu’une bouteille à la mer, des pleurs autant que l’envie de repartir, une expression lucide de ses échecs, un hymne quasi mystique à la marche comme une rédemption après la séparation, en deux versions, le live étant vraiment puissant aussi. / « Quand je marche » (2020) :

Afin de pouvoir visionner cette vidéo, merci de consentir à utiliser les cookies de notre fournisseur vidéo.

Live :

Afin de pouvoir visionner cette vidéo, merci de consentir à utiliser les cookies de notre fournisseur vidéo.

Autre belle chanson de l’album, ce duo avec Jérémy Frérot :

« Gaffe aux autres » (2020) : 

Afin de pouvoir visionner cette vidéo, merci de consentir à utiliser les cookies de notre fournisseur vidéo.

J’ajoute une reprise étonnante (2019) de Claude François, « Magnolias for ever » (1977) :

Afin de pouvoir visionner cette vidéo, merci de consentir à utiliser les cookies de notre fournisseur vidéo.

Enfin, ce duo super beau avec Grand Corps Malade, un beau morceau sur le 2ème enfant qui arrive, une naissance, c’est à chaque fois un bonheur immense, et dont on ne se lasse pas – Et puis, originalité de cette chanson, pour la première fois, GCM chante vraiment :

« Tu peux déjà » (2018) : 

Afin de pouvoir visionner cette vidéo, merci de consentir à utiliser les cookies de notre fournisseur vidéo.

Dans le prolongement de cette dernière référence, vous pouvez découvrir le très bel album Ephémère (2022) que Ben Mazué a réalisé avec Grand Corps Malade et Gaël Faye. 

Bon week-end à toutes et à tous,